Alexandre Karline: les produits fabriqués en kraï d’Altaï substituent les importations interdites

Alexandre Karline: les produits fabriqués en kraï d’Altaï substituent les importations interdites

Au cours d’un interview avec le journaliste de l’agence de presse “ITAR-TASS” le gouverneur du kraï d’Altaï a parlé des problèmes et des perspectives du développement de la région. Une des directions principales de cette conversation a concerné le sujet de la substitution des importations. Le gouverneur du kraï d’Altaï a noté que la région est capable de fournir sur le marché tous les produits alimentaires traditionnels russes et ce dans les quantités importantes.

«En 2012 nous avons produit 1 million 400 milles tonnes de farine de haute qualité, tandis qu’en 2013 ce chiffre a atteint presque 1,5 million de tonnes. Les besoins de la population du kraï d’Altaï en ce produit sont égaux à 250-300 milles tonnes, le reste est fourni dans les grosses mégapoles, en premier celles de la Sibérie, de l’Extrême Orient Russe, de l’Oural, ainsi que de la partie européenne de la Russie», - a-t-il noté.

Le kraï d’Altaï est riche en diverses cultures céréalières, notamment le millet, l’avoine, le sarrasin, qu’on transforme ici en produits bio de haute qualité. La région occupe la première position dans le pays pour la production de gruau de sarrasin. Au cours de certaines périodes le taux de sarrasin en provenance de l’Altaï a pu atteindre les deux tiers du volume total des produits commercialisés sur le marché intérieur.

Le chef de la région a également noté que chaque sixième ou septième pièce de fromage fabriquée en Russie est un fromage de l’Altaï. «Dans le kraï d’Altaï on produit des dizaines d’espèces de fromages durs remarquables qu’on aime et qu’on connait dans le pays et à l’étranger», - a constaté Alexandre Karline.

Fait à partir des données de l’agence de presse ITAR-TASS

<  Retour à la liste
© 2016 Administration du Kraï d'Altaï.
Direction générale de l'économie et d'investissements du Kraï d'Altaï.
La référence est obligatoire au cas d'utilisation des données