La livraison du gaz naturel dans la "direction occidentale "Altaï" est une priorité dans la coopération russo-chinoise en matière de gaz

La livraison du gaz naturel dans la "direction occidentale "Altaï" est une priorité dans la coopération russo-chinoise en matière de gaz

Le 18 décembre a vu le jour le projet spécial du journal "Rossiyskaya gazeta", dédié aux richesses de la Sibérie, ou il s'agit de la réalisation du projet russo-chinois de construction de deux gazoducs qui vont transporter le gaz de gisements sibériens en Chine.  

Selon les prévisions des experts, le besoin annuel de la République populaire de Chine en gaz s'élevera à 300-400 milliards de mètres cubes vers 2020, ses propres ressources ne pourront pas couvrir ces besoins. Dans le cadre de coopération russo-chinoise en matière de gaz on prévoit de mettre en exploitation les gazoducs "Sila Sibiri" (la soi-disante Direction orientale) et "Altaï" (la direction occidentale).

«En novembre, au cours de la conférence au sommet APEC à Pekin de nouveaux actes concernant les livraisons de gaz naturel de la Russie en Chine ont été signés. Cette fois-ci ils ont confirmé les accords qui avaient été atteint précédemment en matière de construction de gazoduc "Altaï". En outre, comme l'annonce le chef du "Gazprom" Alexey Miller, maintenant c'est la direction occidentale qui devient une priorité dans la coopération russo-chinoise en matière de gaz", - note "Rossiyskaya gazeta".

Le contrat de livraison de gaz naturel dans la direction occidentale doit être conclu pour un délai de 30 ans, le volume de livraisons doit se chiffrer à 30 milliards de mètres cubes par an. Selon Alexey Miller, la construction du gazoduc "Altai" prendra six ans. L'étendue prévue du gazoduc  est de 6700 km, dont 2622 km passeront sur le territoire de la Russie, à travers le district autonome de Khanty-Mansi et de Iamalo-Nénétsie, l'oblast de Tomsk et de Novossibirsk, le kraï d'Altaï et la République d'Altaï.

L'avantage initial d'"Altaï" par rapport à "Sila Sibiri" consiste en ressources, parce que la direction occidentale suppose l'exportation du gaz depuis des gisements qui fonctionnent déjà à Yamal, tandis que l'exploitation des gisements qui devront fournir le gaz dans le gazoduc "oriental" ne fait que débuter.

Dans les régions on met de grands espoirs dans les projets de construction de gazoduc. «Le Gouverneur du kraï d'Altaï Аlexandre Karline est persuadé que la mise en place du système de transport de gaz favorisera la production des matériaux de construction dans la région et permettra d'engager les entrepreneurs et les entreprises de sous-traitance d'Altaï", - note Yuri Prokopiev dans son article.

Fait à partir des informations du journal "Rossiyskaya gazeta" 


<  Retour à la liste
© 2016 Administration du Kraï d'Altaï.
Direction générale de l'économie et d'investissements du Kraï d'Altaï.
La référence est obligatoire au cas d'utilisation des données