Les Chinois vont cultiver et traiter du ginseng en Altaï

Les Chinois vont cultiver et traiter du ginseng en Altaï Au printemps 2015 la société chinoise Bing Han va commencer à cultuver du "ginseng empereur" dans les alentours de Tchemal. Sur le territoire du kraï d'Altaï la société prévoit de construire la première usine de traitement de cette plante en Russie.

Le coût de construction de l'ensemble de culture et de traitement de ginseng est de 100 millions de dollars. En 2015 Bing Han International commencera à cultiver du ginseng en République d'Altaï pour en transformer ensuite en kraï d'Altaï et en fabriquer des infusions médicinales, - raconte le président de la direction Bing Han Narek Sirakanian dans son interview au "Kapitaliste". Selon lui, la société chinoise voudrait investir en Russie et créer ici de nouveaux emplois "dans la perspective de l'amélioration des relations entre deux pays".

- Nous prévoyons de cultiver du ginseng dans le district de Tchemal, - a annoncé Sirakanian. - Là-bas le climat est favorable, et en plus, comme ce territoire fait partie de la zone économique spéciale, on a accès à une infrastructure développée, ce qui est très important pour nous. Par exemple, on pourrait cultiver cette plante même en taïga, mais sans les lignes de communication et les installations de génie ce serait un projet très coûteux.

Le ginseng pousse pendant six ans, et ensuite Bing Han va commencer à fabriquer des infusions médicinales à base de cette plante.

- Nous prévoyons de construire en kraï d'Altaï, peut-être à Barnaoul, une usine de traitement de ginseng, - précise Sirakanian. - On ne se dépêche pas parce que le ginseng pousse six ans, tandis que pour construire une bonne usine il faut seulement 14 à 15 mois.

L'usine de traitement de ginseng en Altaï sera la première usine de la société Bing Han en Russie. Sirakanian raconte qu'en ce moment l'entreprise fabrique des infusions à base de cette plante seulement en Chine et au Taiwan.

Bing Han créera 500 nouveaux emplois. Selon les plans de la direction, l'entreprise subitera des pertes pendant sept ans environ. Cette période finie, l'entreprise compte retourner ses investissements. Les spécialistes de la société ne précisent pas les chiffres d'affaires prévues. Les infusions fabriquées en Altaï seront commercialisées en Indonésie, en Malaisie, aux Etats-Unis, au Canada, au Singapour et autres pays, ainsi que sur les marchés régionaux russes.

La société chinoise Bing Han International s'occupe de la culture du ginseng et fabrique des infusions à base de cette plante en Chine et au Taiwan. Elle a ses établissements dans presque dix pays du monde.

Fait à partir des informations du magazine en ligne "Kapitaliste".


<  Retour à la liste
© 2016 Administration du Kraï d'Altaï.
Direction générale de l'économie et d'investissements du Kraï d'Altaï.
La référence est obligatoire au cas d'utilisation des données